Allergiques

Lorsque le système immunitaire déraille

Le système immunitaire des allergiques prend les particules ou substances inoffensives pour des agents pathogènes dangereux. Des médiateurs chimiques déclenchent alors le programme de défense de l'organisme. Si par exemple du pollen ou de la poussière domestique entre dans le nez, une réaction inflammatoire se produit. Des éternuements, des démangeaisons, un nez bouché ou qui coule comptent parmi les suites désagréables.

Le sujet en un coup d'œil :

Se sentir libre – malgré l'allergie ? Lisez ici quelles mesures de prévention et quels remèdes naturels permettent d'atténuer les symptômes de l'allergie.

L'allergie stresse le corps

Si des allergènes tels que les pollens entrent en contact avec la muqueuse du nez, ils provoquent chez les allergiques la sécrétion d'une substance inflammatoire nommée histamine. Celle-ci entraîne entre autres l'augmentation de la sécrétion aqueuse, ce qui se traduit par des yeux larmoyants et un nez qui coule. C'est certes pénible, mais pas dangereux. L'histamine provoque également un fort gonflement de la muqueuse, de sorte que les personnes affectées souffrent d'un nez bouché et d'une difficulté à respirer par le nez. Chez les personnes souffrant d'allergie au pollen ou à la poussière domestique, les inflammations des voies respiratoires inférieures sont fréquentes. En cas d'asthme allergique, elles peuvent même avoir des conséquences graves. C'est pourquoi les réactions allergiques du nez doivent toujours être traitées et ne pas être prises à la légère.

Interrompre la réaction allergique

Afin d'éviter que les symptômes pénibles et craints liés à l'allergie au pollen ne se produisent, on essaye d'empêcher la sécrétion de ce médiateur chimique à l'aide d'antihistaminiques. Le patient peut être tranquille pendant quelques heures. Mais ce traitement n'a pratiquement aucune incidence sur la réponse immunitaire. Pour interrompre la réponse immunitaire par un traitement, on utilise des médicaments contenant de la cortisone. Ils inhibent la réaction inflammatoire et peuvent ainsi éviter des modifications chroniques possibles en cas d'inflammations d'origine allergique persistantes et récurrentes.

L'hyposensibilisation aide l'organisme à considérer l'allergène respectif à nouveau comme « inoffensif ». Si un tel traitement, qui dure généralement plusieurs années, est couronné de succès, aucune réaction immunitaire ne se produira à l'avenir au contact d'un allergène et le patient n'aura plus de symptômes. Le choix du traitement à utiliser dépend du degré de gravité de la maladie. C'est à votre spécialiste d'en décider.

Rincer simplement le pollen, la poussière et les médiateurs chimiques hors du nez

Le rinçage nasal avec Emser Douche nasale et Emser Sel de rinçage nasal a fait ses preuves pour soulager les symptômes de l'allergie : le pollen, la poussière et les médiateurs chimiques de l'organisme sont simplement rincés hors du nez. Cela raccourcit le temps d'exposition aux allergènes. Le nez est agréablement dégagé.

 

Se sentir libre – malgré l'allergie à la poussière domestique

  • Remplacer les textiles de maison superflus par des articles de décoration d'entretien facile
  • Essuyer la poussière régulièrement
  • Nettoyer le sol et les surfaces avec un nettoyeur à vapeur
  • Veiller à une humidité de l'air optimale dans toutes les chambres
  • Ne pas porter de veste en duvet
  • Se rincer le nez régulièrement

Notre conseil pour les petits allergiques

Le saviez-vous ? De nombreuses personnes souffrent du rhume allergique dès leur plus jeune âge. Avec la douche nasale colorée et au design adapté pour les enfants Emser Douche nasale pour enfants Nasanita, se rincer le nez est un jeu d'enfants.

Remarque importante : cet article contient uniquement des informations générales et ne doit pas être utilisé pour l'autodiagnostic ou pour l'autotraitement. Il ne peut remplacer une consultation auprès d'un médecin.

Produits

Produits adaptés au sujet

Sel Emser : Pour le traitement des maladies catarrhales aiguës et chroniques du nez et des fosses nasales, du pharynx, du larynx et des bronches ; pour inhaler, pour rincer le nez, pour rincer la zone bucco-pharyngée ainsi que pour se gargariser. Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage.
Sidroga AG, Weidenweg 15, CH-4310 Rheinfelden