Appareils d'inhalation en cas d'asthme, bronchite etc.

Inhaler en cas de maladies respiratoires aiguës et chroniques, le traitement local

Lorsque les voies respiratoires inférieures, par ex. la trachée et les bronches, sont malades et que les personnes concernées souffrent de toux et de mucosités abondantes des bronches, l'inhalation est une option thérapeutique éprouvée. Précisément en cas de difficultés respiratoires liées à l'asthme, de bronchite aiguë ou chronique, de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou également de mucoviscidose (FK), l'inspiration profonde de solutions pour inhalation nébulisées à l'aide d'un nébulisateur est une méthode thérapeutique efficace de l'inhalation. La solution pour inhalation nébulisée en particules de la taille la plus petite possible pouvant accéder aux poumons parvient ainsi de manière ciblée là où elle doit agir : dans les bronches. 
Qu'il s'agisse d'un appareil fixe pour une séance d'inhalation quotidienne à heure fixe ou d'un nébulisateur portable que l'on peut emmener partout : L'inhalation régulière à l'aide de l'appareil d'inhalation adéquat et d'un produit/médicament pour inhalation adapté peut avoir un effet positif sur le quotidien des patients souffrant des voies respiratoires. 

Les appareils d'inhalation expliqués de manière brève et concise

Les appareils d'inhalation, appelés également inhalateurs, sont des dispositifs médicaux qui nébulisent des produits pour inhalation liquides ou en poudre, de sorte que les substances pulvérisées ou nébulisées humides puissent être absorbées dans les voies respiratoires à l'inspiration. Cela constitue un facteur important de la réussite thérapeutique notamment pour les personnes souffrant de maladies chroniques des voies respiratoires. Selon l'âge, la maladie et le style de vie, il existe plusieurs auxiliaires d'inhalation disponibles, dont les différences et les domaines d'utilisation sont détaillés ci-dessous.

Traitement par inhalation : Quels sont les appareils disponibles ?

Lors de l'inhalation, des substances actives sèches ou liquides ou des solutions spécifiques pour inhalation sont mélangées à l'air et inspirées avec l'appareil adapté. 
Lors de l'inhalation, on utilise par ex. ce que l'on appelle des inhalateurs de poudre (IP) ou des aérosols doseurs (AD). Ils sont parfois utilisables immédiatement, le médicament étant déjà contenu dans l'appareil. Parfois, il faut d'abord insérer un réservoir à médicament dans l'appareil avant de pouvoir activer et inspirer l'aérosol d'inhalation à l'aide d'un piston (vaporisateur). Ces réservoirs contiennent le plus souvent des substances médicamenteuses bronchodilatatrices ou permettant d'endiguer les inflammations. Cette forme d'inhalation est certes très précise en termes de dosage, mais elle nécessite une coordination précise entre l'activation du piston et l'inspiration simultanée. C'est pourquoi chez les jeunes enfants, les bébés ou encore chez les patients ayant besoin d'assistance, on utilise des auxiliaires d'inhalation qui simplifient cette coordination. Ce type d'inhalateurs est soumis à prescription et vendu exclusivement en pharmacie. Le patient reçoit les informations quant à l'utilisation auprès de son médecin traitant ou en pharmacie.

En inhalation humide, plusieurs types d'appareils d'inhalation sont utilisés. Ils nébulisent la substance active en particules les plus fines à l'aide d'air comprimé, d'ultrasons ou de membranes. Les différentes tailles de particules sont décisives pour la réussite thérapeutique de l'inhalation. Par conséquent, différents types d'appareils peuvent être utilisés pour les plus diverses maladies des voies respiratoires supérieures ou inférieures dans le cadre du traitement par inhalation. Trouver l'inhalateur adéquat peut être parfois assez difficile en raison de la diversité des appareils disponibles. Le critère décisif dans la décision d'achat est cependant de savoir si l'inhalation sera utilisée dans le cadre d'une maladie des voies respiratoires supérieures (nez, bouche et pharynx) ou des voies respiratoires inférieures (trachée, larynx, poumon/bronches). L'inhalation humide avec un nébulisateur est assez simple et par conséquent bien adaptée à une utilisation chez les bébés, les jeunes enfants et les personnes nécessitant une assistance.

La taille des particules de substance active joue un rôle important dans le traitement par inhalation

Les inhalateurs produisent des aérosols, désignant dans le contexte médical des médicaments finement pulvérisés destinés à être inhalés. La solution d'inhalation introduite est mélangée à l'air et ainsi nébulisée. Cette vaporisation est ensuite inspirée par l'intermédiaire d'un embout buccal ou d'un masque pour la bouche et le nez. En fonction du degré de nébulisation de l'inhalateur, des aérosols les plus fins peuvent être produits. En fonction de la taille des particules, ils conviennent à l'inhalation des voies respiratoires supérieures ou inférieures.

Quel appareil d'inhalation est le bon ?

Ces questions sont utiles dans le choix de l'appareil adéquat pour le traitement par inhalation :

Dans le choix de l'inhalateur adéquat, le type ainsi que la gravité de la maladie des voies respiratoires, tout comme le taux de nébulisation et les spécifications de l'appareil jouent un rôle important. Dans le traitement par inhalation, le siège des troubles des voies respiratoires est déterminant :

  • Les particules de substances actives d'une taille moyenne de >10 µm sont plutôt déposées dans les voies respiratoires supérieures et conviennent donc à l'inhalation en cas de maladies aiguës, comme par ex. une inflammation des sinus (sinusite) ou une inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse nasale (rhinite), ou encore un rhume. 
  • Les gouttelettes nébulisées plus fines d'une taille moyenne de >5 à 9 µm parviennent, en revanche, jusqu'aux voies respiratoires inférieures. Elles sont ainsi importantes en cas de maladies telles qu'une bronchite aiguë ou chronique, une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), un asthme allergique ou encore une mucoviscidose (FK). 
  • En cas de maladies des voies respiratoires profondes des poumons, une taille de gouttelette moyenne de >1 à 5 µm est nécessaire pour acheminer la substance active dans les bronchioles et dans les alvéoles. 

Il existe aussi des appareils d'inhalation capables de produire différentes tailles de particules de substance active. Ils conviennent aux patients souffrant de plusieurs maladies des voies respiratoires, étant donné que dans ce cas, ce sont à la fois les voies respiratoires supérieures et inférieures qui bénéficient du traitement par inhalation.

Les voies respiratoires des bébés et des jeunes enfants sont par nature plus étroites et pas encore totalement développées. En outre, les bébés et les jeunes enfants ne sont souvent pas encore en mesure de maîtriser la coordination respiratoire. Contrairement à l'inhalation sèche, l'inhalation à l'aide d'un appareil d'inhalation humide convient particulièrement aux plus petits, étant donné que la substance active peut être absorbée au cours du processus naturel d'inspiration et d'expiration. L'aérosol est inspiré pendant la durée de la séance d'inhalation par l'intermédiaire d'un embout buccal ou d'un masque. Pour les enfants ou les patients nécessitant une assistance, des masques buccaux ou des pinces nasales séparées sont disponibles en accessoires. 

Pour les plus petits, il convient d'envisager un inhalateur produisant une nébulisation très fine. Les inhalateurs à membrane conviennent particulièrement bien dans ce cas. 

Pour les personnes souffrant de pneumopathies chroniques, il est avantageux de pouvoir intégrer facilement les inhalations au quotidien. La routine d'inhalation quotidienne avec un inhalateur fixe peut être bien complétée par un appareil d'inhalation humide portable pour les déplacements, ce qui permet une mise en œuvre continue du traitement au cours de la journée. 

L'intégration de l'inhalation au quotidien fait partie des facteurs décisifs de la réussite thérapeutique et joue un rôle dans la décision d'achat : Un appareil fixe installé durablement avec un taux de nébulisation élevé convient bien pour les séances régulières et intensives d'inhalation à domicile. 

Lorsque le patient doit inhaler plusieurs fois par jour ou s'il est souvent en déplacement, un nébulisateur à membrane portable léger est une bonne option complémentaire. Les nébulisateurs portables fonctionnent sur batterie, ont souvent des alimentations supplémentaires, tiennent dans un sac à main et sont par conséquent particulièrement faciles d'utilisation au quotidien.

L'intensité sonore de l'appareil d'inhalation peut également être un critère décisif. En cas de sensibilité au bruit, par ex. chez les bébés et les jeunes enfants, il convient d'envisager un appareil fonctionnant le plus silencieusement possible. Au lieu d'un inhalateur-compresseur, on envisagera dans ce cas plutôt un appareil à membrane oscillante qui a un fonctionnement quasi silencieux.

Inhalation humide : Aérosols pour inhalation

L'intensité sonore de l'appareil d'inhalation peut également être un critère décisif. En cas de sensibilité au bruit, par ex. chez les bébés et les jeunes enfants, il convient d'envisager un appareil fonctionnant le plus silencieusement possible. Au lieu d'un inhalateur-compresseur, on envisagera dans ce cas plutôt un appareil à membrane oscillante qui a un fonctionnement quasi silencieux.

Les nébulisateurs à air comprimé, appelés également nébulisateurs-compresseurs, conviennent fondamentalement à toutes les solutions pour inhalation courantes. 
La taille de particules produites peut cependant varier d'un appareil à l'autre.

Les nébulisateurs ultrasoniques produisent l'aérosol mécaniquement par oscillation générée par ultrasons d'un cristal piézo. Les particules de la solution pour inhalation liquide sont pulvérisées en gouttelettes de plus en plus petites et ainsi nébulisées.

Les nébulisateurs à membrane oscillante fonctionnent selon un principe mécanique similaire à l'aide d'une membrane perforée se trouvant dans l'appareil (appelée également mesh). Lorsque la membrane est mise en oscillation, la solution pour inhalation est pompée à travers les orifices et ainsi nébulisées en particules ultrafines. Compte tenu de la faible taille des particules, ces appareils conviennent très bien aux maladies des voies respiratoires inférieures, par ex la bronchite (aiguë ou chronique), la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), la mucoviscidose (FK), ou également l'asthme allergique.
 

Inhalateur portable pour les voies respiratoires inférieures avec technologie de membrane oscillante

Comme pour la technologie des ultrasons, la solution d'inhalation est mise en mouvement mécaniquement avec la technologie de membrane oscillante. La membrane oscillante perforée, partiellement poreuse à l'intérieur de l'inhalateur, est perméable et fonctionne comme une minuscule pompe. La solution d'inhalation est pompée au travers des petits orifices et forme une nébulisation très fine qui, associée à l'air, se transforme en aérosol. En fonction de la taille des particules formées, l'aérosol peut être acheminé au cours du traitement par inhalation jusque dans les plus petites ramifications des bronches.

Conseils pour l'achat d'appareils d'inhalation

  • Avant l'achat, prenez l'appareil/les appareils en main.
  • Essayer si possible l'embout buccal et le masque.
  • Informez-vous sur la technique respiratoire adéquate lors de l'inhalation.
  • Les tubulures ne doivent pas contenir d'eau de condensation avant l'emploi. Conserver éventuellement un jeu de tubulures en réserve.
  • Pour les voyages, il est recommandé de choisir des appareils fonctionnant sur batterie, disposant le plus fréquemment aussi d'une alimentation secteur supplémentaire.
  • Considérez la taille de l'appareil. Un sac de transport est-il fourni ?
  • En cas de sensibilité au bruit : Les appareils à compresseur ont souvent un fonctionnement plus bruyant, privilégiez par conséquent une alternative, comme par ex. un nébulisateur à ultrason.

Remarque importante : Cet article contient uniquement des informations générales et ne doit pas être utilisé pour l'autodiagnostic ou pour l'autotraitement. Il ne peut remplacer une consultation auprès d'un médecin.

Information zur Emser® Treuepunkt-Aktion