Les questions relatives à l'Emser® Inhalateur compact

  • De la solution d‘inhalation (minimum 4 ml) en quantité suffisante doit être contenue dans le compartiment à médicament.
  • Les contacts métalliques de l‘appareil et le compartiment à médicament ne doivent pas être encrassés.
  • Le compartiment à médicament doit être inséré correctement après le nettoyage.
  • Vérifier si les piles sont encore pleines, voire si l‘appareil fonctionne avec alimentation électrique ou avec des piles.
  • Vérifier si le compartiment à médicament a déjà été nettoyé (autonettoyage puis bain-marie selon les instructions).
  • Si des bulles d‘air se forment devant la membrane ou dans le compartiment à médicament, elles peuvent êtreéliminées en faisant pivoter l‘appareil.
  • Ne pas utiliser d‘eau distillée.
  • Lors de l‘inspiration/expiration dans l‘embout pendant l‘inhalation, l‘air expiré peut former de l‘eau de condensation. Cette eau de condensation peut s‘écouler de l‘appareil. Il est par conséquent important de tenir l‘EMSER® Inhalateur compact bien droit.
  • Il n‘y a pas de limite d‘âge. Les enfants doivent être surveillés pendant l‘inhalation.
  • Les nourrissons/enfants en bas âge doivent inhaler avec le masque nasal/facial pour enfants ou l‘appareil doit être placé directement contre le nez/le visage de l‘enfant.
  • Nous recommandons une nébulisation avec une solution d‘inhalation isotonique au sel naturel d‘Ems. Si un autre médicament est conseillé par le médecin, il doit avoir une viscosité (résistance à l‘écoulement) < 3.
  • Les médicaments contenant de l‘huile (par ex. huiles essentielles) ne doivent pas être utilisés, car ils peuvent boucher le nébuliseur Mesh.
  • Ne pas introduire de médicaments solides devant d‘abord être dissous.
  • Nébuliseur Mesh avec compartiment à médicament → PC (polycarbonate)
  • Embout → PP (polypropylène)
  • Masques adultes/enfant → PVC (tous les masques sont en chlorure de polyvinyle. Des plastifiants respectant les directives légales sont contenus pour une meilleure élasticité.)
  • Tous les masques sont exempts de BPA.
  • L‘inhalateur est équipé d‘une membrane oscillante poreuse innovante. Lors de la mise en marche de l‘appareil, la solution contenue dans le récipient est pressée par la membrane  mise en oscillation puis nébulisée en particules ultrafines qui peuvent être inhalées.
  • Pour éviter tout endommagement, ne pas toucher la membrane du nébuliseur Mesh.
  • Le compartiment à médicament et la membrane oscillante (Mesh) peuvent être désinfectés à l‘alcool éthylique (70-75 %) ou plongés dans de l‘eau bouillante pendant 15 min.
  • Les masques et l‘embout peuvent être désinfectés avec un désinfectant courant.
  • Utiliser de l‘alcool isopropylique qui est mieux toléré que l‘éthanol.
  • Taille des particules Ø 5 μm (micromètres)
  • Volume sonore env. 36 dB à une distance d‘1 m

Questions au sujet de la solution de rinçage

Oui, il existe p. ex. différents sels destinés à être utilisés pour les rinçages nasaux. En cas de rhume aigu et chronique ainsi qu’après une opération des sinus, il faut utiliser la solution de sel Emser® pour réaliser le rinçage nasal, car ce médicament aide à fluidifier les mucosités épaisses, agit contre les symptômes inflammatoires et a des propriétés curatives sur la muqueuse. Le principe actif, le sel naturel d’Ems, contient de nombreux minéraux et oligo-éléments précieux, dont l’association et l’équilibre sont uniques. Le sel est extrait de la source curative d’Ems; c’est ce qui lui donne sa pureté naturelle. Grâce à la composition particulière du complexe minéral EMS, ce sel est exceptionnellement bien toléré et renforce l’efficacité d’un rinçage nasal.

Le sel de rinçage nasal Emser® est adapté au nettoyage et au soin. Il assure l’hydratation et le nettoyage de la muqueuse nasale. Il est par ailleurs recommandé pour le rinçage nasal en cas de rhume des foins et d’allergie aux acariens présents dans la poussière domestique. Il convient également parfaitement à la prophylaxie. En effet, comme un rinçage régulier permet de nettoyer la muqueuse nasale et de la garder en bonne santé, les agents pathogènes peuvent moins facilement y pénétrer et y déclencher une infection. Le sel de rinçage nasal Emser® contient un mélange de sels minéraux, dont la composition repose sur celle des sécrétions nasales saines.

La douche nasale Emser® Nasanita® et le sel de rinçage nasal Emser® sont utilisés pour le rinçage en profondeur de la cavité nasale principale. Celui-ci permet d’hydrater la muqueuse nasale et de nettoyer les cavités nasales. Les rinçages avec le sel de rinçage nasal Emser® se sont avérés particulièrement efficaces dans le traitement préventif des refroidissements, en cas de formation accrue de mucus et de croûtes, lors d’une exposition importante à la poussière et aux saletés, contre les émissions de pollen de forte concentration et pour une humidification intensive et sans irritation des muqueuses nasales asséchées de manière chronique.

Le sel Emser® est utilisé pour le traitement par humidification, nettoyage et décongestion de la muqueuse nasale en cas de rhume ou d’inflammation chronique de la muqueuse du nez et des sinus (rhinosinusite chronique). Le complexe minéral EMS permet de fluidifier le mucus qui adhère et d’interrompre le processus d’inflammation. La muqueuse nasale irritée est apaisée et peut guérir.

Le rinçage nasal doit en principe toujours être effectué avec une solution isotonique, c’est-à-dire ayant une concentration en minéraux conforme à celle du sang. Le sel Emser® et le sel de rinçage nasal Emser® sont tous deux adaptés au volume de remplissage de la douche nasale et sont contenus dans des sachets pré-dosés afin de garantir la préparation d’une solution isotonique.

Ainsi, si l’on effectue régulièrement des rinçages nasaux avec une quantité trop élevée de sel (solution hypertonique), cela peut assécher la muqueuse. Au contraire, si l’on réalise les rinçages nasaux avec une quantité trop faible de sel (solution hypotonique), cela entraîne des sensations de brûlure et cause des douleurs lors de l’application (voir «Peut-on également effectuer un rinçage sans utiliser de sel?»).

Nous vous le déconseillons. Le sel de cuisine traditionnel exerce uniquement un effet humidifiant sur la muqueuse nasale. Il n’est par ailleurs pas pré-dosé et la quantité optimale est difficile à mesurer. De plus, des agents fluidifiants non déclarés, dont l’effet sur l’organisme humain n’a pas été étudié, sont souvent ajoutés au sel de table que l’on trouve dans le placard de la cuisine.

Nous vous le déconseillons fortement. Le rinçage avec de l’eau pure est douloureux et cela peut être expliqué très simplement d’un point de vue chimique: les cellules de la muqueuse nasale contiennent une certaine concentration de minéraux et de sels. La solution de rinçage utilisée pour se nettoyer le nez contient toutefois également différents composants. Le corps tente alors d’instaurer un rééquilibrage osmotique de façon à obtenir un équilibre entre la concentration de la solution présente dans les cellules de notre organisme et celle de la solution apportée de l’extérieur. Pour ce faire, nos cellules ont uniquement la possibilité d’absorber ou de libérer de l’eau. Par conséquent, lorsque de l’eau pure (hypotonique) est utilisée, les cellules de la muqueuse nasale absorbent de l’eau de façon à rééquilibrer les concentrations de la muqueuse et de la solution de rinçage. Cela provoque un gonflement brusque de la muqueuse ainsi qu’une sensation de brûlure dans le nez, en raison de l’explosion des cellules durant ce processus.

Il n’est pas possible de se rincer le nez avec des huiles essentielles pures car elles ont à cette concentration un effet fortement irritant sur la muqueuse. Les huiles essentielles ne peuvent en principe pas être dissoutes dans des solutions de rinçage nasal car les huiles ne se dissolvent pas dans les liquides aqueux. L’ajout d’un agent de solubilisation, dont l’impact sur la muqueuse n’a pas été décrit avec certitude, est pour ce faire nécessaire. Par conséquent, nous ne recommandons pas le rinçage avec des huiles essentielles!

Oui, le rinçage avec une solution isotonique permet d’hydrater la muqueuse nasale de façon optimale et prévient ainsi la sécheresse nasale.

Questions sur l’utilisation chez les enfants, les nourrissons et pendant la grossesse

Chez les nourrissons et les enfants en bas âge de moins de 3 ans, l’idéal est d’utiliser les gouttes nasales Emser® ou les gouttes nasales Baby Emser®. À cet âge, l’application de gouttes est généralement plus facile que l’utilisation d’un spray, dans la mesure où une pulvérisation «ratée» peut être très effrayante pour l’enfant et il pourrait par la suite refuser toute autre administration. Les gouttes nasales Emser®, qui peuvent évidemment également être utilisées par les adolescents et les adultes, contiennent un mélange de sels minéraux ainsi que du sel naturel Emser®. Ce mélange est soigneusement sélectionné pour correspondre aux sécrétions naturelles du nez.

Pour les enfants âgés de 3 à 12 ans, le sel Emser® est disponible en sachets de 1,475 g. Cela correspond exactement à la moitié de la quantité nécessaire pour les adultes (2,95 g), car le volume de remplissage de la douche nasale pour enfants Emser®, soit 125 ml, ne représente lui aussi que la moitié de celui de la douche nasale pour adultes. La préparation d’une solution isotonique à base de sel Emser® pour enfants est ainsi garantie. La concentration du principe actif est ainsi la même pour les enfants et pour les adultes. Un rapport de mélange correct entre le sel Emser® et l’eau est déterminant. Le sel Emser® est disponible pour les enfants, mais pas le sel de rinçage nasal Emser®, car il s’agit la plupart du temps de cas aigus dont l’objectif thérapeutique est la fluidification du mucus et la décongestion.

Les rinçages nasaux avec la douche nasale Emser® Nasanita® et une solution saline isotonique peuvent être effectués en toute sécurité par tous les groupes de patients, y compris les femmes enceintes. Qu’importe que le rinçage nasal soit motivé par une allergie ou un rhume. Avec le sel d’Ems, on utilise un produit naturel inoffensif. L’utilisation du spray nasal Emser® est également sûre pendant la grossesse. 

Questions sur la fréquence d’utilisation

Les rinçages nasaux avec la douche nasale Emser® Nasanita® devraient être réalisés 1 à 3 fois par jour avec 250 ml de solution de rinçage en cas de troubles ou lors de cas aigus. Des rinçages répétés plus souvent peuvent être nécessaires dans certains cas particulièrement graves. Des rinçages tous les 2 à 3 jours, en fonction de la constitution individuelle, ont également fait leurs preuves dans le cadre de thérapies par rinçage à long terme (sur plusieurs mois ou années).

À des fins préventives, nous recommandons de procéder à des rinçages nasaux au moins 1 à 2 fois par semaine ou en utilisation quotidienne.

En cas d’allergie aiguë au pollen, il est recommandé de se rincer le nez le soir afin de le débarrasser des pollens, etc. En cas d’allergie aux acariens présents dans la poussière domestique, il est en revanche conseillé d’utiliser la douche nasale le matin, la literie étant fréquemment à l’origine du problème. Durant la journée, il est possible d’effectuer des rinçages nasaux supplémentaires selon les besoins.

Lorsque l’on réalise régulièrement des rinçages en utilisant une solution isotonique (= correspondant à la teneur en minéraux du sang), une irritation de la muqueuse nasale est très largement exclue. Avec son système de rinçage, Emser® garantit une préparation isotonique, et donc peu irritante, car la quantité de sel contenue dans les sachets est exactement adaptée au volume de remplissage du flacon de rinçage:

  • 2,5 g de sel de rinçage Emser® dans 250 ml d’eau (pour les adultes)
  • 2,95 g de sel Emser® dans 250 ml d’eau (pour les adultes)
  • 1,475 g de sel Emser® dans 125 ml d’eau (douche nasale pour enfants)

Les rinçages nasaux avec une solution isotonique à base de sel Emser® peuvent en principe être réalisés sans restriction en termes de fréquence ou de durée.

Questions sur l’hygiène de la douche nasale

Pour des raisons d’hygiène, chaque membre de la famille doit avoir sa propre douche nasale ou douche nasale pour enfants. Vous ne partagez en effet pas non plus vos brosses à dents.

Rincer brièvement la douche nasale Emser® Nasanita® à l’eau chaude avant et après chaque utilisation. Dévissez pour ce faire le bouchon. Vous pouvez maintenant rincer le réservoir à l’eau courante. Après toute utilisation, replier l’embout nasal sous le réservoir et faire sécher la douche nasale Emser® Nasanita® en la posant debout.

Remarque importante: ne pas fermer le réservoir avec le bouchon pendant la phase de séchage. Pour un nettoyage plus approfondi, le réservoir et l’embout nasal peuvent être détachés du socle de la douche nasale Emser® Nasanita®. Le réservoir peut être retiré du socle en tirant légèrement vers le haut. L’embout nasal est fixé relativement solidement. Il faut donc une certaine force pour l’ôter. Pour cela, le tourner vers le bas, puis le retirer de son support en tirant.

Une fois démontés, tous les éléments de la douche nasale Emser® Nasanita® peuvent être nettoyés au lave-vaisselle. Veuillez observer lorsque vous placez les éléments dans le lave-vaisselle que l’eau de lavage ne peut pas s’y accumuler. De plus, les éléments peuvent être rincés à l’eau bouillante et stérilisés dans une casserole d’eau bouillante ou en autoclave selon la procédure standard (20 minutes à 121°C). Un nettoyage ou un séchage insuffisants de la douche nasale peuvent entraîner la formation de germes susceptibles de provoquer des maladies ou de les aggraver.

Questions sur les éventuels effets secondaires

De légers phénomènes d’irritation, tels que picotements et sensations de brûlure dans le nez, peuvent parfois se manifester; des maux de tête survenant directement après les rinçages ont été observés dans de rares cas. L’utilisation de solutions salines trop faiblement concentrées (hypotoniques) peut provoquer de fortes irritations s’accompagnant d’un gonflement de la muqueuse nasale et de douleurs. L’utilisation de solutions salines trop fortement concentrées (hypertoniques) provoque souvent des saignements de nez. L’utilisation continue de solutions salines trop fortement concentrées peut provoquer l’assèchement et la sclérose des muqueuses nasales pouvant aller jusqu’à la rhinite atrophique (développement d’une odeur fétide ou ozène) (voir également «Rinçage avec du sel de cuisine» et «Rinçage sans utiliser de sel»).